Paperblog [critique série] PEOPLE V. O.J. SIMPSON -
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[critique série] PEOPLE V. O.J. SIMPSON

Publié le par Pauline Roux

Série créée par Scott Alexander et Larry Karaszewski, diffusée à partir du 2 février 2016 sur la chaîne américaine FX. Elle reste inédite en France mais sera probablement diffusée sur une chaîne du groupe M6.

Avec Sarah Paulson, Courtney B. Vance, David Schwimmer, John Travolta, Cuba Gooding Jr…

★★★★☆
[critique série] PEOPLE V. O.J. SIMPSON

Après avoir produit American Horror Story, la chaîne américaine FX (The Americans, Fargo) lance cette série, American Crime Story composée de saisons indépendantes, consacrées à l’histoire criminelle américaine. La première saison, American Crime Story : People1 v. O.J. Simpson, revient sur le procès du footballeur américain le plus célèbre de l’histoire des Etats-Unis

Le 13 juin 1994, la vie d’O.J. Simpson (Cuba Gooding Jr) bascule le soir où son ex-femme, Nicole Brown Simpson, et son amant sont retrouvés sauvagement assassinés près de chez lui. Il est en effet le suspect numéro 1, sans véritable alibi et inculpé rapidement du double meurtre. Ce fait divers a défrayé la chronique aux Etats-Unis mais également dans le monde entier. Cette mini-série, aboutie et sans suite, revient sur les faits et sur le procès qui s’est tenu dans un climat irrespirable, dans une société encore marquée par les émeutes de 19922. Le décor est donc planté. Et pour qui a moins de 40 ans, ce procès n’est qu’un vague souvenir d’enfance, et constitue une mine d’or pour de bons scénaristes.

[critique série] PEOPLE V. O.J. SIMPSON[critique série] PEOPLE V. O.J. SIMPSON

En s’appuyant sur un montage dynamique, le spectateur plonge dans les méandres du système judiciaire américain : de la sélection des jurés aux investigations privées des avocats, on suit avec un intérêt grandissant toutes les étapes qui établiront l’innocence ou la culpabilité de cet homme à l’attitude ambigüe et parfois immature. La caméra omnisciente ne prend pas partie, mais nous tiraille constamment. Chaque épisode nous retourne. Vous serez aux côtés de la défense et de l’accusation, informés de tout, au-delà de ce que savait les véritables membres du jury. Vous serez propulsés sur le banc, en face d’une procureure talentueuse et d’avocats de la défense sans scrupule. La thèse du complot racisme résonnera à vos oreilles. Vous serez ballottés, parfois écartelés, ne sachant plus où est la vérité. La force de American Crime Story : People v. O.J. Simpson est d’utiliser le format de la série afin de susciter le doute, lentement et profondément, plus que n’importe quel film judiciaire. L’intime conviction deviendra votre seul phare salutaire dans l’imbroglio créé par la défense, destiné à vous perdre, à vous secouer. Vous vacillerez et découvrirez, comme à l’époque, la difficulté de juger.

[critique série] PEOPLE V. O.J. SIMPSON

Présenté intelligemment à travers des images d’archives, des unes de journaux et des reconstitutions, le rouleau compresseur médiatique est un élément essentiel dans la série. Vous ne pourrez en faire abstraction, au contraire du jury de l’époque, cloîtré pendant un an au moment du procès. La tâche n’en devient que plus ardue. Le rôle des médias et leur cruauté vous feront à coup sûr tomber en empathie avec Marcia Clark, procureur courageuse qu’on a tenté de broyer en critiquant lors du procès tout ce qui la concernait, y compris son physique, pour la faire passer pour incompétente. L’interprétation de Sarah Paulson, qui vient de lui valoir une récompense aux derniers Emmy Awards, est pointilleuse et vous emportera avec elle dans le camp de l’accusation, qui semble avoir toutes les armes pour faire inculper O.J. Simpson.  Courtney B. Vance, lui aussi récompensé par un Emmy, vous séduira en campant l’avocat charismatique d’O.J., en mêlant provocation et talent d’orateur hors pair. Le reste de ce casting trois étoiles est juste, les producteurs n’ayant pas hésité à faire appel à David ScwimmerJohn Travolta ou l’oscarisé Cuba Gooding Jr. Ce dernier propose d’ailleurs une vision d’O.J. Simpson très ambigüe et particulièrement crédible, qui sera un élément primordial dans « notre » verdict final.

Avec seulement dix épisodes, American Crime Story : People v. O.J. Simpson passionne. Véritable série interactive, elle est à regarder à plusieurs afin de refaire le procès à la maison !

                                            Pauline R.   

 

(1) En anglais, le mot people incarne ici le ministère public

(2) Rodney King, jeune homme noir, fut abattu par un policier blanc, acquitté lors de son procès. Ce verdict mit le feu aux poudres, déclenchant à Los Angeles de violentes émeutes.

 

Voir l'article sur Le Cinéphile Anonyme

Commenter cet article

Les partenariats de Carnets Critiques

Le Cinéphile Anonyme Le Blog du Cinéma

 

6 mai

Il était une fois en Amérique de Sergio Leone

Pyramide de Grégory Levasseur

Un peu, beaucoup, aveuglément de Clovis Cornillac

Partisan d’Ariel Kleiman

L'Armée des Ombres de Jean-Pierre Melville

Le Talent de mes amis d’Alex Lutz

Les Jardins du Roi d’Alan Rickman

L'Epreuve d’Erik Poppe

Hyena de Gerard Johnson

Melody de Bernard Bellefroid

My Old Lady d’Israel Horovitz

Ladygrey d’Alain Choquart

Titli, Une chronique indienne de Kanu Behl

Blanches colombes et vilains messieurs de Joseph L. Mankiewicz

13 mai

Girls Only de Lynn Shelton

Le Cercle Rouge de Jean-Pierre Melville

Naruto the Last - Le film de Tsuneo Kobayashi

Rétrospective Jean Pierre Melville

14 mai

Mad Max: Fury Road de George Miller

20 mai

Trois souvenirs de ma jeunesse d’Arnaud Desplechin

Irvin Yalom, La Thérapie du bonheur de Sabine Gisiger

Umberto D. de Vittorio De Sica

L'Extravagant Mr Ruggles de Leo McCarey

27 mai

Maggie de Henry Hobson

Le Miroir d’Andreï Tarkovski

Allemagne année zéro de Roberto Rossellini

L'Ombre des femmes de Philippe Garrel 

 

 

En cours...

Shameless US  (Saison 6) sur Showtime
Brooklyn Nine-Nine (Saison 3) sur FOX
The X-Files (Saison 10 ) sur FOX , sur M6 le 25/02

10 février 2016

Fais pas ci, fais pas ça  ( Saison 8) sur France 2

11 février 2016

Grey’s Anatomy (Saison 12 ) sur ABC

14 février 2016

The Walking Dead (Saison 6 ) sur AMC                                            

15 février 2016

Better Caul Saul (Saison 2 ) sur AMC   

17 février 2016

The Newsroom (Saison 3) sur  Canal+ Séries           

24 février 2016

Vikings (Saison 4) sur Canal+ Séries             

4 mars 2016

House of cards (Saison 4 ) sur Netflix

6 mars 2016

Once Upon a Time (Saison 5 ) sur ABC    

7 mars 2016

Bates Motel (Saison 4 ) sur A&E                             

30 mars 2016

Empire (Saison 2 - 2ème partie ) sur la FOX    

1er avril 2016

Banshee (Saison 4 ) sur Cinemax 

24 avril 2016

Game Of Thrones (Saison 6 ) sur HBO

30 avril 2016

Orphan Black (Saison 4 ) sur BBC America

17 juin 2016

Orange is the new black (Saison 4 ) sur Netflix

Eté 2016

Master of sex (Saison 4 ) sur Showtime
Ray Donovan (Saison 4 ) sur Showtime

Rentrée 2016

Doctor Who (Saison 10 ) sur BBC1

The Affair (Saison 3 ) sur Showtime
The Leftovers ( Saison 3 ) sur HBO

Séries renouvelées, sans date de diffusion (courant 2016 ?)

Fargo (Saison 3)  sur FX
Homeland (Saison 6 ) sur Showtime
Sense 8 (Saison 2 ) sur Netflix

The Missing (Saison 2 ) sur BBC1
 

Top 20 Séries

de Carnets Critique

1. Breaking Bad
2. Downton Abbey
3. Game of Thrones
4.Mad Men
5. Sherlock
6. Borgen
7. Six Feet Under
8. Fargo
9.The Hour
10. Ainsi soient-ils
11. Wallander
12.Dexter
13.Lost
14. The Good Wife
15. 24 Heures Chrono
16.Fais pas ci fais pas ça
17.Desperate Housewives
18.100% Humain
19. Homeland
20. House of Cards

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux articles publiés.

Archives

Liens